Avant l’ouragan

51cGVsY3UPL._SX325_BO1,204,203,200_Résumé : En Louisiane, tout le monde croit aux esprits. Lanesha, elle, a le don de les voir. « Tu es comme moi, ma chérie, tu as un don de double-vue », lui a expliqué Mama Ya-Ya, la sage-femme qui l’a recueillie à sa naissance. Mama Ya-Ya, savait qu’un ouragan approchait, bien avant que la radio et la télévision n’en parlent. Les dégâts seront incommensurables, répète le présentateur. Tous les habitants de la Nouvelle-Orléans doivent quitter la ville. Mama Ya-Ya est très âgée, et ne possède pas de voiture, alors Lanesha a fait des provisions d’eau et de nourriture, et a cloué des planches sur les fenêtres. Elle ne sait pas ce qui l’attend, mais elle se prépare de toutes ses forces à survivre. Avec TaShlon, le fils des voisins, avec le chien Spot qu’ils viennent d’adopter ensemble. Avec le fantôme silencieux de sa mère, qui est venu pour l’aider. Avec l’amour de Mama Ya-Ya, qui est incommensurable.

Avis : En grande adepte de la série « Treme » (HBO), le sujet de ce livre ne pouvait décemment pas me laisser de marbre. Et je dois dire que j’étais assez curieuse  quant à la manière d’aborder cet évènement tragique avec un lectorat de 9-12 ans. Verdict : c’est assez réussi, on y est, on ressent la tension qui monte au fur et à mesure que les rues se vident, on perçoit l’atmosphère étrangement calme et pesante, puis inéluctablement vient la terreur, l’effroi, l’attente… De ce point de vue, c’est très réaliste. Et les personnages sont vraiment attachants. Cependant, j’ai eu un peu de difficultés à me plonger totalement dans ce récit, comme si je regardais cette histoire se dérouler au loin. Peut-être parce que ce livre est assez court, et que j’aurais aimé que l’auteure prenne davantage le temps de creuser les personnages. Je suis donc un peu restée sur ma faim. Mais peut-être aussi n’ai-je pas suffisamment pris en considération l’âge ciblé. Bref, un bon moment de lecture, que j’aurais probablement apprécié davantage si j’avais été plus jeune.

★★★☆☆

Extrait: « – La météo annonce une grosse tempête, peut-être un ouragan. Qu’est-ce que j’avais dit? dit Mama Ya-Ya en éteignant le feu sous une casserole. Je le sentais. J’ai vu les oiseaux quitter leurs arbres, j’ai vu que l’eau mettait du temps à bouillir. Rentre tout de suite après les cours, Lanesha. Je vais avoir besoin de toi pour acheter des réserves. Du lait, du pain, du riz, des haricots et des bouteilles d’eau. 
– Tu crois que ce sera un autre Betsy? 
Avant ma naissance, l’ouragan Betsy a ravagé La Nouvelle-Orléans. J’ai vu des images d’archive au journal télévisé. Les gens n’avaient même plus d’eau potable ni de nourriture. Mama Ya-Ya nous veut prêtes à toute éventualité. »

« Avant l’ouragan » – Jewell Parker Rhodes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s