Wild

41t+927ASiL._SX304_BO1,204,203,200_Résumé : Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le  » Chemin des crêtes du Pacifique « . Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à atteindre le bout d’elle-même.

Avis : J’étais persuadée que ce livre me plairait, puisque en apparence, tous les ingrédients étaient réunis pour en faire un excellent moment de lecture. En apparence. Car en réalité, je suis restée sur le côté de la route. Tout y est succinct, on survole les rencontres, les paysages… pour ne s’attarder quasiment que sur les souvenirs et les pensées intimes de l’auteure. Le problème, c’est que je n’ai pas ressenti la moindre once d’empathie pour Cheryl (hormis dans les premières pages, qui, je dois bien le dire, m’ont littéralement bouleversée), pas le moindre intérêt pour sa personnalité, pour ce journal qu’elle rédige. Et plus j’avançais, moins j’avais envie de savoir ce que lui réservait la suite de ce périple. Bref, je n’ai pas été embarquée, et l’engouement autour de ce livre demeure pour moi un mystère…

★★☆☆☆

Extrait : « Je n’avais jamais été douée pour les maths. J’étais incapable de retenir chiffres et formules. Cette logique m’échappait complètement. Pour moi, le monde n’avait rien d’un graphique, d’une formule ou d’une équation. C’était une histoire. La plupart du temps, je me fondais sur les descriptions narratives de mon guide ; je les relisais plusieurs fois, les comparais à mes cartes, tentais d’analyser l’intention et la nuance cachée derrière chaque mot, chaque phrase. J’avais l’impression d’être un personnage dans un problème géant :  » Si Cheryl longe une arête vers le nord pendant une heure, à une vitesse de deux virgule quatre kilomètres-heure, puis se dirige vers l’ouest jusqu’à un col d’où elle distingue deux lacs oblongs à l’est, se tient-elle sur le flanc sud du Pic 7503 ? «  »

« Wild »- Cheryl Strayed

Publicités

2 réflexions sur “Wild

    • Oui, j’ai vu ! Juste avant de publier cette chronique, je suis allée jeter un œil sur Livraddict, et je suis tombée sur la tienne. Effectivement, nos avis divergent (et malheureusement, j’ai l’impression d’être complètement passée à côté de ce livre, vu le nombre d’avis dithyrambiques…), mais il en faut pour tout le monde !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s