Frangine

61dOyc7iovL._SX314_BO1,204,203,200_Résumé : « Il faut que je vous dise… J’aimerais annoncer que je suis le héros de cette histoire, mais ce serait faux. Je ne suis qu’un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de ma famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l’enfance, et mes racines, même coupées. Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates. C’est à moi qu’il revient de conter nos quatre chemins. Comment comprendre, sinon ? »

Avis : J’avais eu un tel coup de cœur pour « Dans le désordre » qu’il me paraissait urgent de découvrir les précédents titres de Marion Brunet. Ce n’était peut-être pas une très bonne idée. On retrouve pourtant le style et le goût de l’auteure pour des sujets particulièrement d’actualité (ici, la famille homoparentale et le burn-out notamment). Mais à mon sens, « Frangine » est moins abouti que « Dans le désordre », plus en retenue, comme si cette fois, l’auteure ne se permettait pas d’aller au bout des problématiques. Les situations évoquées sont brutales, douloureuses; pourtant, là où on a la sensation que tout pourrait rapidement dégénérer, les personnages résolvent leurs soucis quasiment en un tour de main, parfois à la limite du vraisemblable. J’y croyais, au début, et puis, petit à petit, je n’y ai plus trop cru. Malgré tout, cette plume me parle, ces sujets me touchent. Peut-être ne me focaliserais-je désormais que sur les prochains romans de Marion Brunet.

★★★☆☆

Extrait : « Non, bien sûr, pas tous. Il y a toujours eu plein d’amis à la maison pour qui la situation était normale, et même particulièrement chouette. Mais parfois, un adulte, comme cette maîtresse, me faisait sentir de façon vague, floue, qu’une menace planait sur la maison. Comme si un jour, tout risquait de s’écrouler. Parce qu’on n’avait pas de père. Moi je trouvais ça étrange, vu que tout me semblait solide et rassurant à la maison. »

« Frangine » – Marion Brunet

Publicités

2 réflexions sur “Frangine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s