Bluebird

51RmPgcSFBL._SX340_BO1,204,203,200_Résumé : Elwyn est fils d’immigrés irlandais, Minnie, fille d’un chanteur itinérant noir. Ils se rencontrent dans une plantation, et tombent amoureux. Ils ont 13 ans, et ne savent pas que leur vie est sur le point de basculer. Quelques jours plus tard, en effet, Minnie assiste au passage à tabac de son père par des hommes du Ku Klux Klan. Effondrée, elle saute dans le premier train, en partance pour Chicago.

Avis : C’est une déception. Pourtant, quel style, quelle ambiance, quel contexte, quel sujet… Tout était réuni pour que j’aime profondément cette histoire. Mais les énormes invraisemblances, ainsi qu’une dose massive d’angélisme m’ont profondément dérangée. Un peu comme si Disney réalisait une gentille adaptation de « La case de l’Oncle Tom ». Or, il me semble que le sujet, d’une douloureuse gravité, ne peut souffrir cette avalanche de bienheureuses et improbables coïncidences. D’où ma déception face à ce livre, qui semblait pourtant très prometteur.

★★☆☆☆

Extrait : « Quand tu joues le blues, Minnie, c’est comme si tu riais et pleurais en même temps. Le blues c’est comme un tout petit nuage dans un beau ciel d’après-midi. Un petit nuage, tout fin, tout blanc, mais qui te serre le ventre, sans que tu saches trop pourquoi. Tu comprends ? Mais le blues c’est aussi comme une éclaircie qui traverse un orage ou comme une cerise juteuse sur un gâteau trop sec. Ça… Ça peut te faire rire aux éclats quand tu devrais tomber, les genoux dans la boue. Tu vois ? »

« Bluebird » – Tristan Koëgel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s