Honky Zombie Tonk

61okepgkgnl-_sx343_bo1204203200_Résumé : « Sidney Bechet c’est clarinette et coups de feu : du micmac dans la rue Pigalle. D’après les flics, on y punit les fausses notes par des balles. Sorti du trou, Bechet s’envole au Bar des Palmes à Berlin. Ses syncopes mettent le feu aux bourges comme aux margoulins. » Quel est le point commun entre une prêtresse vaudou, un champion de boxe et la déesse de l’éloquence ? Le blues ! À travers des quatrains endiablés et illustrés par des dessins pop à la vision grinçante et hallucinée, Henning Wagenbreth retrace l’histoire d’une musique enracinée à la Nouvelle-Orléans. Il brosse les portraits de figures mythiques telles que Buddy Bolden, Baby Dodds, King Oliver ou Louis Armstrong ; mais aussi des boxeurs, des macs et des cartomanciennes. En nous entraînant sur les rives du Mississippi ou dans les rues de Chicago, il nous rappelle que cette musique, comme la vie, s’est écrite dans la violence, la beauté et le sang.

Avis: Le résumé est terriblement efficace ! Je n’ai, du coup, pas grand chose à ajouter… C’est électrique, fou, puissant, coloré, explosif, brutal, drôle et féroce, à l’image de la mythique Nouvelle-Orléans. Et pour celles et ceux qui souhaiteraient en apprendre un peu plus, une très chouette affiche « Who is who and what is what ? » est glissée à la fin du bouquin.

★★★★☆

Extrait :

9791095244080_pg

« Honky Zombie Tonk » – Henning Wagenbreth

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s