Les Fondamentaux de l’aide à la personne revus et corrigés

61hj1klrjnl-_sx337_bo1204203200_Résumé : Quand on fait de la fuite un mode de vie, il n’y a que deux questions qui comptent: Où se terrer? Et, plus important encore, avec qui? Ex-père au foyer en plein divorce, hanté par un passé aussi lourd à porter que son nom, Benjamin Benjamin se retrouve du jour au lendemain aide-soignant. En charge de Trev, un adolescent à l’imagination débridée cloué dans un fauteuil roulant, il plonge tête la première dans les joies du soin à domicile. La réunion de ces deux êtres cabossés par l’existence, commentateurs assermentés des formes de Miss Météo, passionnés de musée de la Mortadelle et de dahus empaillés, ne pouvait les mener qu’à une seule chose: envoyer un jour ou l’autre tout balader.

Avis : Que le futur lecteur soit averti : malgré ce que le titre, la couverture et le résumé peuvent laisser à penser, ceci n’est pas un feel-good book. Certes, il est ici question de road-trip déjanté et de rencontres loufoques, mais à l’instar de certains films estampillés Sundance Festival, derrière les aventures délirantes se cachent parfois des drames. Car c’est bien de cela dont il est question, la terrible histoire de Benjamin Benjamin. La rencontre avec Trev, les autres personnages et le voyage sont finalement secondaires, et servent davantage de prétexte à l’auteur pour explorer la psychologie de cet homme blessé. Cela dit, c’est un très bel objet (mention spéciale pour les éditions Monsieur Toussaint Louverture), plutôt bien écrit, l’humour caustique est plaisant, et le personnage principal bien construit. Mais ne m’y étant pas vraiment attachée, et le reste manquant un peu de reliefs, ç’a été pour moi une lecture en demi-teinte.

★★★☆☆

Extrait : « Écoutez-moi : tout ce que vous croyez savoir, toute relation que vous avez toujours tenue pour acquise, tout projet que vous avez jamais conçu, toute idée que vous avez jamais caressée, tout peut vous être arraché en un instant. Et, tôt ou tard, ça arrivera. A être mis à genoux, réduit à néant. Parce qu’aucune base, si stable soit-elle, aucune décision, aucune précaution, ne vous protégera contre le simple fait que rien n’est indestructible. »

« Les Fondamentaux de l’aide à la personne revus et corrigés » – Jonathan Evison

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s