Les étourneaux

9782757855669_1_75Résumé : Alors qu’un astéroïde menace d’entrer en collision avec la Terre, et qu’une série d’attentats éclate à Paris, la population panique. Tous cherchent à fuir, dans une même direction, un même mouvement, comme une nuée d’étourneaux. Ari, Brune et Lodka rejoignent une maison de campagne. Mais comment continuer à vivre lorsque le chaos se propage ? Pour eux, ce sera en savourant jusqu’au bout les joies de l’existence : dans la chaleur moite de l’été, les siestes, les balades à vélo et le melon frais occupent leurs journées.

Avis : Un petit livre qui se dévore. Un petit livre intemporel, et pourtant, cruellement d’actualité. Un petit livre d’une beauté troublante, brûlante. Un petit livre sur la fascination, l’amour, l’urgence de vivre, la rébellion, la folie d’un monde, la folie des hommes. Un petit livre comme un grand film. Un petit livre que je n’oublierai pas.

★★★★

Extrait : « Un matin miraculeux, Brune découvrit la plus belle façon de s’élever. Elle tomba amoureuse pour la première fois de sa vie, d’un jeune chat roux entré clandestinement par la fenêtre de leur cuisine. Elle aimait tout chez lui, ses yeux de pleine lune, sa fourrure de citrouille, son museau pâle, ses airs de mauvais garçon. Brune décida qu’il ne partirait plus, et pour cela le baptisa. On ne sait pas pourquoi, mais elle choisit le prénom Olivier. Elle mêlait ses boucles blondes à ses griffes tordues, elle le laissait dormir sur son visage, elle s’enivrait de son odeur de foin. 

Le miracle dont on parle se produisit ainsi: comme elle voyait Olivier avoir faim et miauler, elle réclama à manger elle aussi. Comme elle voyait Olivier se soumettre à la loi de la pesanteur, elle s’y résigna elle aussi.
A trois ans et demi, amoureuse transie, Brune Farrago accepta le monde tel qu’il était. Sa lourdeur et sa grâce, ses flaques et ses chutes, ses guêpes et son chocolat, ses compromis et sa comptine du soir.
Le monde.
Et puis grandir dessus. » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s