L’été des lucioles

9782350872438_1_75Résumé : « J’ai deux mamans et un papa qui ne veut pas grandir. » Ainsi commence l’histoire de Victor Beauregard, en vacances à la résidence du Grand-Hôtel du Cap-Martin, par un été caniculaire placé sous le signe de l’étrange – invasion de lucioles, pluies sèches et orages aussi soudains que violents. Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes et de nombreuses questions. Pourquoi son père refuse-t-il de grandir ? Pourquoi sa sœur perd-elle son temps avec des garçons sans intérêt ? Qui était Félicité, sa tante disparue il y a longtemps mais dont personne ne parle jamais ?

Avis : La quatrième de couverture était véritablement prometteuse, et l’idée de retrouver Gilles Paris m’enchantait (« Autobiographie d’une courgette » m’avait laissé un souvenir de lecture sympathique). Malheureusement, le charme n’a pas opéré comme je l’escomptais. Tout avait pourtant bien commencé, une douce atmosphère de vacances, des décors enchanteurs, un Victor terriblement attachant, des personnages intéressants… Puis l’histoire traîne, l’intrigue tarde, le petit garçon se met à parler comme un adulte, l’intérêt pour les autres protagonistes s’étiole, et quand enfin l’action démarre (dans le dernier tiers du livre), c’est pour nous servir, sortie de nulle part, la carte du fantastique. La magie n’a donc pas opéré en ce qui me concerne.

★☆

Extrait : « Maman est libraire. Elle écrit des petits mots tout en fluo pour les livres qu’elle a aimés, un post-it jaune qu’elle colle sur la couverture pour attirer le regard du client. Maman tient aussi un blog où elle raconte l’histoire des livres, avec le prix, le nombre de pages et un mot pour les définir. C’est souvent « humain » ou « passionnant ». Et elle annonce, un mois avant, les signatures des écrivains qu’elle va chercher à la gare tous les samedis. C’est simple, maman lit tout le temps, sauf sous la douche ou quand elle dort. Comme elle en lit plusieurs en même temps, il y a au sol, du côté de son lit, des piles de livres d’où s’échappent les marque-pages de sa librairie. »

« L’Été des lucioles » – Gilles Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s