Grandclapier

613WCLzlbvL._SX342_BO1,204,203,200_Résumé : Au pays de Nissa, les armées du pape, menées par le Balafré, sèment la terreur pour imposer le culte du dieu unique. La reine Mathilde, pour sauver son peuple, doit épouser le Balafré. Mais le guerrier a un rival de poids : l’ogre Grandclapier, éperdument amoureux de la reine depuis l’enfance. Pour les départager, celle-ci leur impose une mission impossible : lui rapporter une licorne, créature disparue depuis longtemps. Commence alors pour le brave ogre une quête trépidante, au cours de laquelle il rencontrera une étrange femme renard, un savant chosologue, un géant paresseux et un sourcier polythéiste en guerre ouverte avec le pape…

Avis : Je le confesse, je n’ai guère lu que quelques pages, mais même avec la meilleure volonté du monde, je n’aurais pas été capable d’aller plus loin… Sérieusement, comment peut-on éditer un truc aussi mal écrit (le facteur « je m’appelle Joann Sfar » est peut-être à prendre en considération dans cette équation) ?? Pour vous faire votre propre idée, voici un extrait de la première page:
« Une fois dans l’arrière-pays, il y avait cette vieille qui gardait un bébé. Le père et la mère étaient partis on ne sait où. Il y avait des bourrasques. Elle faisait du feu pour le petit emmailloté. Elle lui racontait des histoires qu’il ne comprenait pas puisqu’il ne savait pas encore parler ni marcher ni faire caca sur commande. Elle souhaitait juste qu’il ait chaud et qu’il entende une voix qui lui voulait du bien. En somme, à cet âge-là, ils sont encore semblables à des petits chats, les humains. Il avait mal au ventre. La vieille se mit à avoir peur. Elle se dit que c’était le yaourt qui ne passait pas. On lui avait confié l’enfant. »
Non non, je vous assure, je n’ai rien oublié, ni une phrase, ni un mot, pas même une virgule… Alors, à toi, l’auteur de livres pour enfants ou pour ados, sache que ton lectorat est, tout comme toi, doté d’une cervelle en état de marche (si si) et parfois même d’un sens critique (dingue). Tu as donc le droit (je t’assure) de sortir ta plus belle plume.

★☆☆☆☆

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s