Les chroniques d’Edimbourg, tome 1 : 44 Scotland Street

51Kqwe536KL._SX303_BO1,204,203,200_Résumé : Au 44 Scotland Street, dans le quartier Bohème d’Edimbourg, la vie frémit à tous les étages. Entre Bruce, jeune Apollon aussi narcissique que séduisant, la vieille Macdonald, une excentrique en mal de ragots et le petit Bertie, enfant prodige, Pat, découvre sa nouvelle famille. Des chroniques inoubliables empreintes de tendresse et d’humour so british !

Avis : Les « Chroniques de San Francisco », version Edimbourg, j’avoue, c’était alléchant. Sauf que… Des personnages sans relief, tous plus détestables les uns que les autres, des clichés à foison, un rythme… quel rythme ? , des intrigues médiocres, des enchaînements prévisibles… Bref, on s’ennuie ferme au 44 Scotland Street!

★☆☆☆☆

Extrait : « Cependant, c’est mon fils, se disait-il. Il n’est peut-être pas bon à grand chose, mais il est honnête, il respecte ses parents et il est ma chair et mon sang. Je pourrais être moins bien loti : certains fils font souffrir leur père bien davantage. Ce garçon est un raté, certes, mais c’est un bon raté, et c’est mon raté à moi. »

« Les chroniques d’Edimbourg, tome 1 : 44 Scotland Street »
Alexander McCall Smith

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s